Le subalterne qui trinque

 

Jérome Kerviel (photo AFP de la Voix du Nord.fr)

 

Gros titres dans toute la presse.

Verdict de l’affaire « Kerviel »: 5 ans de prison dont 2 avec sursis et surtout remboursement de 4,9 milliards d’euros! Ça laisse rêveur… Certains calculeront: 170000 ans pour apurer cette dette. Beaucoup s’accorde pour dire que c’est « un peu ridicule ». Comment des juges peuvent -ils émettre un tel jugement? C’est là qu’on commence (!) à comprendre que la justice et la politique s’entrelacent. Il y avait certainement des intérêts pour son employeur (la Société Générale, faut-il le rappeler) à le laisser faire. Les surveillances des subalternes vont se renforcer. Le métier de trader c’est très juteux, mais serait- il finalement risqué? On se souvient de la grande médiatisation de ce métier dans les années 80 (sous le terme de golden boys) mais à l’époque J Kerviel n’avait que 3 ans !

Bon courage pour la suite…

Publicités