Jaune et noir

Avec les jours humides de l’automne, on peut observer des animaux autrement que écrasés sur une route.

Les montrer à mon petit-fils est passionnant. Il n’a que 20 mois ! Il l’observe avec attention et une fois tout près a un peu d’appréhension. C’est vrai que ce n’est pas un animal habituel puisque ce fut une salamandre au crépuscule.

Ça semble être  une femelle car elle est grande. Les mâles sont généralement plus petits. Elle a dut avoir peur car elle émit ses sécrétions laiteuses sur le corps. Cela peut être venimeux.

La reproduction a lieu au printemps dans l’eau où les larves y vivent pendant environ 3 mois.

Les salamandres se déplacent lentement et ne chassent que des animaux lents: des limaces, des lombrics,… Elles les saisissent dans leurs mâchoires puissantes.

On les trouve toujours non loin de milieux aquatiques et rarement au-dessus de 1000m et hibernent l’hiver dans des trous et des tas de feuilles.

 

 

 

 

 

 

Par temps sec, on peut la prendre sans problème et les mettre sur les talus des routes pour les protéger de leurs pires ennemis: l’homme.

Publicités

Une réflexion sur “Jaune et noir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s