Au chaud en Novembre: les hauts de Tenerife

Après  diverses considérations, nous avons finalement choisi les Canaries, enfin une des sept îles de cet archipel, Tenerife, pour la petite semaine de vacances de fin octobre/novembre.

Je ne connaissais pas du tout ces iles suspectant une destination ultra-fréquentée, ce que je fuis habituellement.

Ce fut une belle surprise. Non seulement par la température de l’air et de l’eau (toujours supérieures à 20°C) mais aussi par la beauté des paysages et de la faune.  La flore aussi semble superbe  mais ce n’était pas la saison idéale, trop tardive pour la plupart des floraisons.

Je vous en livre quelques partages en images en deux temps : tout d’abord au-dessus de l’eau et ensuite sous l’eau. Cet ordre est à respecter quand on est plongeur car l’altitude ne fait pas bon ménage avec les bulles et la saturation en azote subie par l’organisme des plongées.

Le Teide (3715m)

El Teide (3718m)

J’ai eu de la chance car le sommet du Teide a daigné se découvrir et nous montrer les coulées de lave ancienne de diverses couleurs. La dernière éruption remonte à 1909.

ten37

La zone est organisée en parc national. C’est un spectacle sidérant que de marcher au milieu de ces roches parfois très légères (pierres ponces) ou très lourdes (basaltes). Les couleurs sont agrémentées par la lumière limpide à cette altitude élevée.

ten34

ten35

Dans cette ambiance très minérale, les nuages reprennent souvent le dessus en fin de journée.

ten36

Le contraste avec la végétation si spéciale dans des espaces protégés, est également très saisissant. On trouve en particulier des pins endémiques à trois aiguilles, très résistants au feu.

ten39

Le Sud et l’Est de l’île sont très arides avec des euphorbes rappelant le Maroc alors que c’est la luxuriance qui règne au Nord et à l’Ouest, versants qui reçoivent les brumes et pluies.

ten42

ten43

Nous avons marché dans des forêts de lauriers caractéristiques des versants humides subtropicaux riches en fougères et avec des plantes grasses appelées bejeque (Aeonium urbicum) qui sont de la même famille de nos petites joubarbes alpines.

Au Sud, l’urbanisation est assez intensive, pas toujours de mon goût (Los Cristianos et Las Américas) mais où règne une grande activité.

ten45

Urbanisation

ten46

C’est là que se trouve les plus grandes plages fréquentées par  toute l’Europe.

Urbanisation

A l’Ouest, on peut admirer d’impressionnantes falaises basaltiques, Los Gigantos.

ten40

Il y a une production locale de légumes et fruits délicieux comme plusieurs sortes de bananes, des grenades, des mangues, des papayes et des agrumes.

ten47

Les pratiquants de surf, kite et planche à voile s’éclatent à El Medano; vent soutenu et belles vagues sont au-rendez-vous. C’est plus difficile pour ceux qui n’aiment que la plage et n’apprécient pas de sauter/plonger dans les grosses vagues…

ten44

ten41

Il est possible de circuler aisément  sur Tenerife car les routes sont en excellent état et peu encombrées quand on s’éloigne des centres touristiques. Comme souvent les touristes bien présents demeurent dans leur environnement hôtelier « all-inclusive ». Dommage pour eux !

En conclusion, un excellent séjour à 5h d’avion (plus les stops) qui mérite de revenir à une autre saison pour profiter des floraisons.

Dans le prochain billet, le point de vue du plongeur, je vous relaterai donc les dessous.

ten48

Publicités

15 réflexions sur “Au chaud en Novembre: les hauts de Tenerife

  1. Pingback: Au chaud en Novembre: les dessous de Tenerife | Reflections et Images

  2. Merci Den pour ce partage. J’aurai pensé également que le côté touristique l’emportait sur tout le reste. Je suis surprise par la végétation. Les nuages sont les bienfaiteurs dans cet environnement. J’attends la suite, car j’imagine (avec toi) que les richesses ne sont pas que sur la terre 😉 bon week-end.

    J'aime

    • Bonjour Val,
      Merci pour la visite assidue.
      La suite arrive mais j’ai plutôt raté mes photos sous-marines car mon appareil commence à être vieux et lent…
      En plus, la fin de l’année approche et le temps manque. Il faut aussi préparer ses skis 😉
      A bientôt

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s