Encore une couche?

La Tête du Parmelan

 

Avec cet hiver atypique qui a été le règne des anticyclones et leurs beaux ciels bleus, mais avec des épaisseurs de neige faible aux étages inférieurs, on se prend à espérer au moindre changement des vents et de la nébulosité.

Sur cette dernière photo, on aperçoit les gouttes qui brillent au soleil et qui signent le réchauffement altérant la qualité de la neige…

Vers le Chapuis

Dans ce contexte, il faut savoir saisir les opportunités et bien choisir ses zones de nature  pour parvenir à dessiner les courbes sinueuses qui nous ravissent tant.

Vers la Pointe du Plan du Tour

Les hauts sommets ne nous font pas peur mais il vaut mieux se méfier des pentes supérieures à 30° et des pointes soufflées par les vents et qui perdent alors de leur intérêt. Skier au milieu des sapins a un charme certain d’autant que c’est là que la poudreuse est la meilleure…

Dans le sud, les tempêtes sévissent avec des précipitations qui nous font présentement préférer largement la neige.

Près des Sanguinaires en furie (cet été)

Pour cela, la quiétude et les belles perspectives du lac d’Annecy en hiver sont préférables.

La Tournette du lac d’Annecy

De plus, les majestueux arbres de moyenne montagne offrent parfois de belles perspectives…

A bientôt pour la suite des aventures hivernales!

Escapades en Beaufortain

dsc06362

Vieux refuge du Nant du Beurre

Cet hiver se caractérise par des bizarreries qui rendent la vie des randonneurs difficile pour pratiquer leur passion, le ski de montagne.

En effet, on ne peut se plaindre des anticyclones qui ne nous quittent pratiquement pas mais qui rendent les épisodes neigeux assez rares. Jugez plutôt: depuis le début de la saison, qui nous a fait pourtant croire à un bon début, dès le 9 novembre ! Puis plus rien jusqu’au 10 janvier ! Deux autres épisodes, tous avec de grosses chutes bien abondantes (0,8 à 1 m). Nous avons bien pu pratiquer, mais après les fortes chutes, il faut faire encore plus attention et/ou choisir des lieux de pratique sans risque.

Alors Beaufortain maintenant que les jours s’allongent. Vous noterez les faibles épaisseurs en moyenne montagne et si l’on ne veut pas faire de longs portages, il faut bien choisir…

dsc06389

En effet, les cailloux sont redoutables pour les semelles… et pour les cranes…

dsc06366

Il faut également composer avec les vents souvent très forts ! Ceux-ci décapent les sommets et nous cantonnent dans les altitudes intermédiaires… Sans compter les risques de plaques à vents redoutables dans les pentes supérieures à 30°.

dsc06382

Le travail du vent

dsc06372

Coucher rose sur Dzonfier

Il devient donc difficile d’éviter les randos où tout le monde se rassemble surtout les weekends. Les itinéraires se transforment alors en pistes de ski, ce que je n’apprécie pas du tout (mon coté sauvage…). Surtout que nombre de pratiquants avide de nature est loin de faiblir !

dsc06387

DSC06377.jpg

Lever de soleil sur les Lauzières

Vers la belle Pierra Menta, les pentes sont très attirantes et la neige est en glace dans les fonds de vallons.

dsc06681

La Pierra Menta surgit

On peut aisément noter sur les images qu’il en manque un peu de la poudre blanche !

Gardons espoir, le temps change mais après une baisse des températures accompagnées de quelques chutes, la redoutable chaleur va être de retour et tout massacrer !

Après un Noël au balcon, va-t-on avoir Paques au tison, sous la grosse neige ?

dsc06684

Puissant citron bergamote

Citrons bergamotes

Citrons bergamotes

C’est la pleine saison des agrumes et pour aider à bien passer l’hiver, il faut faire le plein de vitamines. Connaissez-vous les citrons bergamotes ? Si oui, vous faites partie des rares chanceux, sinon recherchez en vite car c’est la pleine saison mais bonne chance car cela ne courre pas les rues !

Ce ne sont pas des bergamotes du bergamotier qui produit la bergamote originaire de Calabre utilisée dans les thés Earl Grey ou les célèbres bonbons bergamote de Nancy. Assez petits c’est une espèce de citron différente du citron classique comme on peut le voir ci-dessous. Les miens offerts par ma fille viennent de Sicile, mais la plupart proviennent du Maroc. Ils ont une forme un peu arrondie avec un petit renflement caractéristique sur la pointe et une couleur jaune plutôt orangé. C’est surtout pour sa saveur que le citron bergamote est apprécié: avec un goût différent du citron, une saveur puissante de bergamote, acidulé et légèrement amer diffusée en particulier dans l’écorce et le zeste.

Citron bergamote et Citron

Citron bergamote et Citron

Bon une fois que vous les avez obtenus, il n’y a plus qu’à…

Alors tarte au citrons bergamotes : (ma recette simple qui ne contient pas de corps gras et surtout pas de meringue !)

Vous confectionnez une pâte à tarte ( brisée au beurre ou à l’huile au choix) que vous faire cuire à blanc. Il vous faut le zeste et le jus de 5-6 citrons bergamotes que vous ajouterez à 160g de sucre; puis après mélange, ajouter 4 œufs entiers et homogénéiser vivement au fouet.

dsc06606

Les restes

 

 

 

Une cuillère à soupe de fécule de maïs et faite prendre en cuisson tout en mélangeant au fouet jusqu’à épaississement (8-10 minutes).

 

 

 

 

dsc06605

Laissez un peu refroidir avant de napper la pâte à tarte.

Et vous dégustez  entre gourmets, en famille avec de bons amis…

dsc06617

Une visite nécessaire chez mon moyen-petit

En petite maison

En petite maison

Quelle activité même avec le bonnet à l’envers !

Je vous explique: j’ai 3 petits-fils, 2 de mon fils, le grand-petit et le petit-petit, et un de ma fille, le moyen-petit. Vous l’aurez compris, ils ont bien sûr des prénoms charmants mais je souhaite préserver autant que possible leur vie sur le net ainsi qu’une part de leur intimité. La famille de ma fille est en Bourgogne et celle de mon fils en Haute Savoie. Quelle chance car tout ce qui m’est très cher n’est pas très loin. Ce n’est pas toujours le cas, j’ai des amis qui ont leur 3 petits en Corée, au Japon et aux USA ! Ce qui rend les petites visites un peu plus complexes..

Quand ma fille ne peut pas venir pour diverses raisons, un besoin de garde urgente ou une envie toute simple et hop, une petite visite en Bourgogne s’impose !

Avec l'ours Pompon (Dijon)

Avec l’ours Pompon (Dijon)

Le moyen-petit a maintenant 23 mois. C’est adorable d’assister à la découverte de la vie, à l’éveil du langage entre autres développements passionnants…

vadim-dijon-4

Après l’installation de la marche, toute la pratique de la motricité est incroyable et m’enchante.

La pate à modeler

Couper la pâte à modeler

Encore quelques unes toujours en images.

Au manège

Au manège

Je ne manque jamais de le gâter, puisque je ne suis pas le papa…

Il a un peu peur des grosses bêtes…

Le cheval

Le cheval

Cet été, au bord de la mer, c’est un véritable aquatique et c’est trop drôle de prendre le bain en plein air…

Le bain

Le bain

Et à 7 mois je montais déjà la garde sur le bateau !

vadim-dijon-9

Bref un papy tout fier !

Fumer pour maigrir: une fausse bonne idée

dsc05558

Vous voudrez bien excuser mes airs de professeur en santé publique, mais cela me revient régulièrement… Alors allons-y pour un petit couplet supplémentaire contre le tabac.

Certains pensent au tabac pour maigrir. Dans certaines conversations, vous avez déjà entendu cette idée. C’est une idée qui hante souvent les jeunes filles mais pas seulement (voir ici en anglais) puisqu’un fumeur pèse en moyenne 2kg de moins qu’un non-fumeur.

En effet, l’usage du tabac a un effet anorexigène et donc augmente la sensation de satiété. Certains utilisent le tabac pour contrôler les émotions et le stress; ce n’est pas mieux lorsqu’on se jette sur les boissons ou aliments salés/sucrés pour neutraliser les mêmes effets par une sensation de plaisir. De plus, il y a la dépendance largement due à la nicotine (et d’autres additifs non révélés par l’industrie du tabac) qui fait qu’après les débuts, il y a les suites à long terme. Par ailleurs, l’éventuel arrêt ultérieur fera prendre du poids au moins à court terme. Il vaut mieux donc ne pas commencer. Effectivement, la cigarette peut donc faire maigrir… jusqu’à ce qu’on la quitte.

Cepdsc06105endant, les effets indésirables sont nombreux.

Parmi eux, on trouve des effets thrombotiques, c’est à dire facilitant les caillots sanguins. Les vaisseaux ont la propriété de se dilater et de se contracter, c’est la vasomotricité. Le tabac induit une perturbation de la vasomotricité des vaisseaux et peut se traduire par un spasme des artères. Le spasme est un rétrécissement brutal du calibre de l’artère par une contraction de sa paroi, avec une réduction du débit sanguin. Le spasme peut parfois être complet et entraîner une occlusion complète de l’artère avec un risque réel d’infarctus du myocarde ou d’autres tissus.

 

Après une seule cigarette s’en suit une élévation de la pression artérielle systolique et diastolique pendant un minimum de 30 à 40 minutes, accompagnée d’une accédsc06171lération du pouls : ces deux phénomènes participent à la potentialisation du risque cardio-vasculaire.

Le tabac est également connu pour augmenter le taux sanguin des particules qui transportent le mauvais cholestérol ( LDL-cholestérol), des triglycérides, et diminuer le bon cholestérol (HDL-cholestérol): il aggrave aussi l’hyperglycémie et les problèmes lipidiques des patients diabétiques.

Il faut également signaler que le monoxyde de carbone libéré par la combustion du tabac est accompagné par un remplacement de l’oxygène présent au niveau des globules rouges et donc participe à une mauvaise oxygénation des tissus.

Peut-être est-ce une des raisons la reconnaissable mine grise des fumeurs, sans doute due aux effets vasoconstricteurs (retrouvés également sur les vaisseaux sanguins limitant la bonne oxygénation des tissus) et des odeurs pénétrantes et persistantes.

A court et long terme, en revanche la consommation régulière de cigarette n’est pas sans complication. Nul n’ignore que le tabac est responsable de nombreux cancers (gorge, poumons, vessie) et peut aussi entraîner une dépendance à la nicotine dont il est difficile de se débarrasser.

Revenons sur la nicotine. Cet alcaloïde passe très rapidement dans le sang grâce à la remarquable efficacité des poumons et la cinétique de la concentration sanguine de nicotine est équivalente à une injection intraveineuse. Le fumeur enchaîne les bouffées jusqu’à atteindre la concentration qui lui convient, ceci quel que soit la teneur initiale de la cigarette en ajustant sa manière de fumer. Une heure après la cigarette, la concentration est revenue à celle de base du fumeur et appelle la prochaine cigarette par le manque d’un taux élevé de nicotine.

Plus récemment (article original en anglais ici), il a été démontré que la nicotine a effectivement un effet lipolytique, c’est à dire qui libère les graisses stockées. Mais cela passe par un relargage des acides gras circulant dans le sang et qui entraînent une insulino-résistance, c’est à dire une facilitation de l’installation du diabète de type 2, maladie grave en constante augmentation dans le monde.

De plus, il faut aussi se méfier de l’association activité sportive et tabac qui est explosive, l’une ne compensant pas l’autre, bien au contraire !

Quand on veut maigrir, en général c’est pour être en meilleure santé, ce n’est donc pas l’objectif des cigarettes qui ne sont pas tout à fait des médicaments utiles… C’est donc une idée dangereuse.panorama_aravis17